• Les principaux problèmes des pays du sud et de lu0092est méditerranéens consistent en un traitement des déchets urbains et une gestion des produits chimiques inadéquats, par opposition aux pays du nord où des efforts devraient être déployés pour surmonter les problèmes posés par lu0092utilisation de produits chimiques et leurs impacts sur u0092environnement. Dans la région méditerranéenne du nord, qui est la plus industrialisée, il existe a priori les mécanismes de prévention nécessaires, les technologies correctrices ainsi que le cadre juridique approprié. Il y a, en revanche, un manque de volonté politique de ces pays à faire respecter la réglementation environnementale. La région méditerranéenne du sud connaît toutefois une croissance qui se fait aux dépens de lu0092environnement du fait quu0092elle ne dispose ni des conditions économiques, ni des technologies requises. La grande priorité en matière de gestion environnementale dans la région méditerranéenne consiste à élaborer la législation environnementale nécessaire et à la faire respecter. La ratification des protocoles reste un défi pour la région. La plupart des accords environnementaux multilatéraux existants comptent un nombre restreint de ratifications.
  • [Author vide copyright]