Summary: Le cacaoyer (nom botanique: Théobroma cacao L) est un arbre à feuilles persistantes. Il ne supporte pas les températures trop basses, raison pour laquelle il pousse en zone équatoriale où la température moyenne se situe autour de 27°C. Dès la fin du XIXe siècle, des plants de cacaos sont exportés du Brésil et plantés dans divers pays d’Afrique occidentale. C’est là, principalement en Côte d’Ivoire et au Ghana, qu’est produit le cacao destiné à la consommation des pays du Nord, et en grande majorité à l’Europe. Introduit dès le XVIesiècle à Fernando Po par les Espagnols qui l’avaient apporté du Mexique, le cacaoyer ne s’implanta au Cameroun que dans les dernières années du XIXe siècle, parallèlement à la colonisation allemande. Les premières cabosses furent importées en 1892 et les premières plantations créées sur les pentes du Mont Cameroun. Avec une production d’en moyenne 210 000 tonnes chaque année, le Cameroun se situe en cinquième position mondiale en tant que pays producteur de cacao, après la Côte d'Ivoire, le Ghana, l'Indonésie et le Nigeria. Stratégique pour l'économie du Cameroun, l'activité cacaoyère représente 30%des exportations non pétrolières et fait vivre plus de 2millions de planteurs. Entre le milieu des années 1990 et le début des années 2000, la filière a subi les effets du retrait de l’Etat dans la gestion du marché:fin des quotas, fin du prix minimum garanti et fin des intrants fournis aux producteurs. Malgré la libéralisation, depuis quelques années, le gouvernement camerounais ne ménage aucun effort pour redresser la cacaoculture dans le sens de plus de quantité et plus de qualité.
Physical Description: 61 Seiten p.
application/pdf
Questions? LIVE CHAT